Miam !

Curiositez françoises, Antoine Oudin - Paris 1656

c'est en mettant en français moderne ce livre que j'y extrais, au fur et à mesure, ce qui concerne (ou semble concerner parfois) le sujet de ce site. Si vous souhaitez un pdf du livre complet retranscrit, il va falloir attendre encore un peu : environ 80% de fait, sans relecture, en ce novembre 2020 finissant...

A

Abbé : nous appelons ainsi celui qui traite les autres au cabaret, etc.

Accolade de lapereaux : deux lapereaux ensemble pour les faire rôtir.

Affamé comme un chasseur : qui a grand faim.

Aiguiser l’appétit : donner de l’appétit.

Un Alleluya, par allusion des premieres lettres : un Alloyau, pièce de bœuf. vulg.

Aller par mer ou par terre : manger du poisson ou de la chair.

Aller vite en besogne : se presser. Metaph. manger vite.

Un angoulevent : un bon avaleur, un bon buveur, par allusion d'engouler.

Allé en Angoulême : par la même allusion d'engouler, avalé, bu ou mangé. vulg.

Les Araignes ou Araignées ont fait leur toile sur nos dents : il y a longtemps que nous n'avons mangé.

Ils sont bien Arrosés : bien mouillés de la plue. Item, bien remplis de vin.

Il n'y a rien de si froid que l'Âtre : il n'y a rien à manger, ou rien à profiter.

Avaler sans corde ou sans poulain : boire par allusion d'avaler, qui signifie descendre le vin dans la cave.

Avaleur de pois gris : grand mangeur.

Il a une belle Avaloire : une grande gorge ou grand gosier.

Manger son Avoine en son sac : manger seul sans en faire part à personne.

B

Baptiser le vin : mettre de l'eau dedans. vulg.

Vin Baptisé : rempli d'eau. vulg.

Barder la volaille : la couvrir d'une tranche de lard, au lieu de la larder.

Batterie de cuisine : ustensiles qui servent à la cuisine, pots, poëles, etc.

les Béatilles : petites hardes, petites brouilleries. Et proprement, ce sont les petites ouïes des volailes, les ris de veau, etc. que l'on met aux potages, dans les pâtés et autres délicatesses.

il en mangerait autant qu'un Evêque en pourrait Bénir : en grande quantité. vulg.

déchausser Bertrand : boire excessivement, s'enivrer. vulg.

des Bêtes qui ne pétent point : de petits oiseaux à manger. vulg.

mettre son corps en Bière : par allusion du mot de bière, boire de la bière. vulg.

il Boirait la mer et les poissons : il est grand buveur. vulg.

il Boit comme un Suisse ou Templier : idem.

Boire en Demoiselle : avaler à grands traits, boire vite et avidement.

un Boit tout : un verre sans pied.

sommes nous dans un Bois : cela se dit à un hôte qui fait payer trop chèrement ses viandes.

Bois tortu : la vigne.

du Bon bon : mot d'enfant, quelque chose de bon à manger.

un Bon Jean : un cornard. Item, par renversement du mot, un jambon.

quand ce serait pour la Bouche du Roi : la chose est fort excellente ; ou bien la viande est trop chaude.

un morceau pour Boucher la bouteille : un peu de pain ou d'autre viande après avoir bu, pour ôter le goût et la senteur du vin. Raillerie.

un gros Bouffetripe : un gros pansu, un grand mangeur. vulg.

Bourrabaquin : un grand verre. vulg. et hors d'usage.

souffler au Bourrabaquin : bien boire.

de Brésil : de la chair de bœuf salée et fumée qui devient rouge et ferme comme du brésil.

amasser ses Bribes : mettre ses bribes ensemble : manger de compagnie.

Bricoller : c'est quand on se brûle en mangeant quelque viande trop chaude, et qu'on la tourne dans la bouche.

Bourguignon salé : c'est proprement un attribut des bourguignons, à cause qu'ils furent baptisés des premiers, à ce que l'on tient. Nous nous en servons vulgairement, pour dire qu'un homme aime à manger salé.

du Bourguignon : du vin de Bourgogne.

Bridé de vin : ivre.

abattre le Brouillard : boire le matin. vulg.

vin Bouru : c'est une sorte de vin blanc, doux et trouble, que l'on amène de Champagne.

C

Cabaret borgne : taverne où l'on donne à boire sans fournir de viande et sans mettre de nappe sur la table.

jeune Chair et vieux poisson : qu'il faut manger les bêtes et les oiseaux jeunes et les gros poissons. Item, une jeune fille est plus agréable qu'une vieille.

il ressemble la bonne Chambrière, il en boirait un seau sans s'ennuyer : il boit excessivement sans se gâter de vin. vulg.

il eut été bon Chantre, il entonne bien, c'est une allusion au double sens d'entonner, : il boit bien.

Chapon : du pain bouilli dans le pot.

Chapon de Normandie : une croûte de pain dans de la bouillie. vulg.

qui mange Chapon perdrix lui vient : qu'il faut faire bonne chère et n'être point avaricieux. vulg.

Cardinaliser les écrevisses : les faire cuire, et par ce moyen elles deviennent rouges.

une Carreleure de ventre : un bon repas.

Chargé : ivre. Item, battu.

vin Chargé : noir, de couleur plus vive.

Charmer les puces : boire beaucoup ; par ce moyen nous ne sentons pas les puces qui nous mordent. vulg.

un déjeuner de Chasseur : un bon déjeuner.

Chat : friand.

Chatter : être friand, gourmander, manger des friandises. vulg.

il n'y a ni Chaud ni froid : rien du tout ; rien à manger. vulg.

nous sommes en beau Chemin : en état de bien manger, etc.

le feu est à la Cheminée : le gosier est altéré, ou échauffé pour avoir mangé des épices ; il faut boire. vulg.

Chère entière : bien à soupper, et une femme à coucher la nuit avec soi.

il est comme les Chevaux de trompette, il boit à tout gué : il boit et mange partout où il se rencontre et lorsqu'il en est question.

nos Chevaux en iront mieux, c'est ce que disent les bons compagnons lorsqu'ils sont à table, parce qu'on tient que l'on est plus léger après avoir mangé.

il fait comme les bons Chevaux, il s'échauffe en mangeant : il ne se refroidit point à table.

votre Chien m'a mordu : je me suis enivré de votre vin. vulg.

appétit de Chien : insatiable.

un dîner de Chien : mauvais.

une Chocaillon : une femme qui boit beaucoup de vin. vulg.

Churlupper : boire excessivement. vulg.

mettre Cinq et retire six : prendre quelque chose dans un plat, etc.

dîner ou souper par Cœur : ne manger point.

de Cœur de four : cuit au milieu du four.

il s'en est donné au Cœur joie : il en a mangé tout son saoul. vulg.

le Cœur vous en dit-il : avez vous volonté de jouer, de boire, de manger, etc.

se Coiffer : s'enivrer.

Coiffé : amoureux ; et ivre.

Coiffer roline : s'enivrer.

une Colation [Collation] de moine : bonne et ample.

traiter en Commissaire : faire bonne chère, emplir bien les plats.

le Compliment du cordelier : un grand merci après avoir dîné.

Compter les morceaux à une personne : lui plaindre sa vie, ne lui donner guère à manger.

mettez cela sur votre Conscience : buvez ce verre de vin. vulg.

de la Conserve de four : de la pâtisserie.

il n'y a pas moyen de sonner si la Cornemuse n'est pleine : on ne parle guère avant d'avoir bien dîné.

Cordé : séché comme les raves, etc.

Cotonner le moule du pourpoint : emplir son estomac. vulg.

hausser ou plier le Coude : boire. vulg.

haut en Couleur : rouge de visage pour avoir trop bu.

la Couleur nous en demeurera dans le ventre, cela se dit lorsqu'on boit du vin rouge, plus volontiers que du blanc.

boire un bon Coup : un grand verre de vin, etc.

un Court bouillon : sorte de sauce de carpe.

une sauce qui est Courte : que l'on fait bouillir jusqu'à ce qu'il en demeure peu.

Couver une mauvais œuf : faire une mauvaise nourriture.

mettre le Couvert : couvrir la table de la nappe, des serviettes, etc.

un Couvert : une assiette et ce qui s'ensuit.

vin Couvert : de couleur chargée. Item, mêlé d'un autre vin.

Couvrir le vin : verser un vin sur l'autre.

Cracher blanc : avoir soif. vulg.

un gros Crevé : un homme qui mange beaucoup.

manger à Crève-sangle : excessivement.

Croquer, pour, manger. vulg.

Croquer la pie : boire gaillardement. vulg.

un Croque-lardon : un friand.

il nous fait chier petites Crottes : il ne nous donne guère à manger.

la Cuisine est renversée : il n'y a rien à manger.

la Cuisine ne va pas bien : l'estomac ne digère pas.

Cuisinier de Hedin qui empoissonna le Diable : sale et mauvais cuisinier.

Cuisinier de la reine Gillette : ignorant et mauvais cuisinier.

du pain de Cuisson : que l'on cuit au logis.

Cul, qui est un mot assez sale, sert de nom à plusieurs choses, comme, le Cul d'un verre : le pied.

Cul d'artichaut : le fonds ou dessous.

le Cul d'un tonneau, idem.

Cul de bouteille : le dessous.

hausser le Cul : se lever. Item, boire ; parce qu'on hausse le cul du verre.

boire à celui qui a la main plus prés du Cul : à la santé de qui tient le pied du verre.

Cuver son vin : dormir après s'être enivré.

D

Dauber des mâchoires : manger avidement. vulg.

Déboire : rendre gorge après être ivre.

mettre un homme Dedans : en colère. Item, l'enivrer. Et lui faire perdre pour toute la compagnie.

nous ne Demeurerons pas derrière, la plus petite de nos bêtes tire bien : le moindre ou plus petit de la compagnie boit fort bien. vulg.

il n'en a pas fait à Demi : il l'a expédié ou mangé promptement. vulg.

il emploie bien ses quatre Deniers : il mange bien à proportion de ce qu'il paye.

avoir les Dents bien longues : avoir faim. vulg.

il n'y en a pas pour sa Dent creuse : cela ne suffit pas pour se rassasier. vulg.

Il n'y a pas De quoi : rien à manger.

Déchausser Bertran : s'enivrer.

Décoiffer une bouteille : en ôter le bouchon et boire.

ils auront bientôt Décrotté cela : ils l'auront bientôt mangé.

Dégourdir, pour manger vite. vulg.

faire Dégourdir une viande : la cuire à demi et la manger.

il est Dégoûté en fruittage, il aime mieux deux œufs qu'un prune : c'est un grand mangeur.

quelque chose pour Dégraisser les dents : du fruit ou quelque délicatesse après le repas.

Déguiser une viande : l'assaisonner diversement.

un Déjeuner d'écolier : un bon déjeuner.

Délier brunette : ôter le bouchon de la bouteille afin de boire.

de la Dépense : du vin d'eau, de l'eau que l'on jette sur le marc après en avoir tiré le vin.

il vaut autant se Dépouiller ici qu'à la taverne, le vulgaire au cabaret use de ces paroles lorsqu'il est en train de faire bonne chère.

Dépouiller les arbres : en cueillir le fruit.

il a eu cela pour son Dessert : on l'a entretenu de cet affaire à la fin du repas.

Desservir : manger vite.

il est si saoul qu'il ne saurait dire Deux : il est fort ivre.

banquet de Diables : où il n'y a point de sel.

le Dîner de la brebis : dîner sans boire.

Dîner d'avocat : un bon dîner et à l'aise.

un beau Dîneur : un grand mangeur.

un Doigt de vin : une petite quantité.

un Doigt de vin en long : plein le verre.

vous le sentirez mieux à la langue qu'au Doigt : vous goûterez mieux la viande en la mangeant qu'au toucher, si elle est bonne ou si elle est trop chaude.

se manger les Doigts d'une viande : la trouver fort bonne.

il s'en lèche encore les Doigts : il achève de manger une viande.

mettre les morceaux en Double : se hâter de manger. vulg.

Doux de sel : qui n'est pas assez salé.

Dresser les viandes : les mettre dans le plat, les ordonner pour les porter sur table.

c'est Durandal : par allusion, de la viande bien dure.

E

Eau bénite de cave : du vin.

les Eaux sont basses : métaph. il n'y a plus guère de vin dans le pot.

un gros Effondré : un grand mangeur.

Souffler à l'Encensoir : boire.

il ne parle que d’Enchérir le pain : il ne désire que de boire et de manger. vulg.

Enfant de Dieppe : des harengs, parce qu'on les apporte de ce lieu là.

Enfariné : ivre.

Enluminé : ivre ; ou rouge au visage pour avoir bu.

s'Enluminer : bien boire, s'enivrer.

du vin Enragé : de l'eau.

vin Enragé : en quelques endroits, se dit d'un vin qu'on laisse bouillir dans le tonneau après l'avoir bien bouché.

Entonner : boire. métaph.

Entre-deux de molue : la pièce entre le ventre et la crête.

Entrées de table : certaines viandes que l'on sert au commencement du repas.

Envie de femme grosse : volonté de manger quelque chose.

Éclaircir une chose épaisse : la rendre liquide.

Écumer la marmite : en tirer une partie de la viande et la manger devant qu'il soit temps de dîner.

jouer de l'Épée à deux mains : manger de l'une et boire de l'autre. vulg.

l'Épée de Roland, Durandal : de la chair ou autre viande bien dure.

Éperon de vin : du fourmage ou de la chair salée pour faire boire. Item, du vin pour avaler un morceau sec.

bon vin bon Éperon : un homme qui a un peu bu expédie.

un vendeur d'Épinards sauvages : un badin.

Étancher la soif : l'apaiser, l'ôter ; boire.

aller bien vite à l'Éteuf : manger avidement. vulg.

Étourdir les morceaux : manger vite.

il Est beaucoup de vin : il y a.

logé à l'Étrille : en une hôtellerie où l'on fait payer excessivement. vulg.

F

j'ai bien Faim de pisser, si vous aimez l'eau chaude : ceci se dit à qui nous demande à boire importunément. vulg.

Faire la cuisine : assaisonner les viandes.

Fait pour mûr. Un melon trop fait : trop mûr.

il boit comme il Faut : beaucoup.

tout est à vendre où pain Faut : on vend tout pour manger.

porter le Fardeau d'Ésope : le pain et la viande.

se Fâcher contre son ventre : ne point manger par colère.

dites Febe c'est pour vous : cela se dit lorsqu'on a donné un bon coup à quelqu'un ; par similitude du soir des rois que l'on dit Febe en partageant le gâteau. vulg.

ce vin fait Fendre les pierres : il est excellent.

Fesser le gigot : manger d'ordinaire un gigot ou éclanche au soir à la mode des pensionnaires d'une collège. vulg.

Fesser les poules : s'enivrer. vulg.

la Fête sera bonne : cela se dit quand quelqu'un de la compagnie casse un verre.

il est Fête au palais : par allusion du palais de la bouche, il faut jeûner.

il a la Fièvre de veau, il tremble quand il est saoul : il est poltron ou paresseux après avoir mangé. C'est aussi pour dire qu'une personne n'a point de mal.

un Fil de graisse : un peu.

c'est trop Filé sans mouiller : trop mangé sans boire. vulg.

il n'y a pas de moyen de Filer si on ne mouille : de manger sans boire. vulg.

un Filet de vinaigre : un peu.

une Flûte d'Allemand : un grand verre. vulg.

Flûter pour le bourgeois : boire. vulg.

à Force de boire : en buvant beaucoup.

beurre Fort : qui a un mauvais goût.

sentir le Fort : avoir un goût de vieux.

faire la Fosse avec ses dents : manger tant que cela fasse mourir.

cuire à la Fouée : dans les cendres chaudes, à la cheminée et non pas au four. vulg.

être traité à la Fourche : fort mal traité, de peu de viandes et bien mauvaise.

Fourrer bien son pourpoint : manger beaucoup. vulg.

Friand : dilicat ; morceau friand.

les yeux Friands : pleins de mignardise ou qui témoignent la friandise.

Friper : manger.

un Frippe-saulse : un bon goulu.

le cuisine est fort Froide : il n'y a rien à manger.

il n'y a rien de si Froid que l'âtre : idem.

jeter des Fusées : rendre gorge après être ivre.

G

nous avons bien dîné, pendu soit-il qui l'a Gagné, c'est une allusion de Gagné qui signifie aussi mériter.

un Galaffre : un gourmand.

Gargotter : hanter dans une sorte de cabaret que l'on appelle gargotterie.

se Gâter de vin : s'enivrer.

ne Gâter guère d'une viande : n'en guère manger. vulg.

faire Gaudeamus : faire bonne chère. vulg.

il Gèle, tout se fend : l'on prend tout ce qu'il y dans les plats, on mange fort vite par allusion de prendre à se fendre, qui signifie se congeler. vulg

du Ginguet : petit vin vert et fort mauvais.

il a mangé ses cerises ou ses guignes, il en est à ses Gogues : il est gaillard. Allusion de gogues qui est une sorte de fruit à gogues, qui signifie gaillardise. vulg.

Gorge chaude : un goulu.

un grand Gosier : idem.

avoir le Gosier pavé : manger fort chaud et manger beaucoup. vulg.

un Gouillafre : un gourmand. vulg.

j'en ai jusqu'au Goulet : je suis fort soul, je suis plein jusqu'au gosier.

un Goûter de commères : un bon goûter où l'on cajole fort. [???]

de haute Graisse : bon ; bien gras.

il est Grec : il est bon ; il est savant ou habile. Item, il est ivre.

Grenouiller : boire souvent.

Grignoter : manger, manger petit à petit.

il fait comme les Grues il vit d'air : il mange peu.

Gruger : pour manger. métaph.

ne buvez pas à si petit Gué : avec si peu de breuvage dans le verre. On y ajoute, de peur de rompre votre poitrail.

imaginez-vous d'être à la Guerre : c'est pour s'excuser de la mauvaise chère que l'on fait à ses hôtes et les exhorter à prendre patience.

la Gueule me gagne ou me rabâte : j'ai grand faim.

Gueule fraîche : un bon goulu.

munition de la Gueule : de la viande.

H

il est Habile à la soupe : il ne sait autre chose que manger. Item, il mange fort vite. vulg.

Habiller un poisson ou une volaille : l'accommoder pour la faire cuire.

Haut goût : fort épicé.

Hausser le temps : boire.

Hausser le coude : idem.

Hausser le gobelet : idem.

il a un Hérisson dans le ventre s'il ne boit il le pique : il est grand buveur, il est fort altéré.

je sens mon Heure : j'ai faim.

il sent son Heure : l'heure que l'on a de coutume de lui donner à manger ou de le penser.

le morceau Honteux : le dernier morceau qui demeure dans le plat.

il n'y a point de meilleur Horloge que le ventre : l'appétit fait connaître quelle heure il est.

manger en Housse : dîner avec son manteau sur ses épaules.

oeufs à la Huguenotte : cuits avec du jus d'éclanche.

Huile de septembre : du vin.

mettre de l'Huile dans la lampe : du vin dans le verre.

Humer du vent : ne point manger.

Jacqueline : la bouteille.

un Jacques : une pièce de rôti qui a traîné longtemps à la broche, qui est dure et vieille cuite. C'est ainsi que nos rôtisseurs l'appellent entre eux.

faire Jambe de vin : boire pour mieux cheminer.

ce verre n'est pas de Jauge : il est trop petit.

un Jeûne forcé : quand on a rien à manger.

Imprimé : ivre.

s'Imprimer : s'enivrer.

voilà qui est Imprimé de nouveau : voilà une nouvelle viande, voila quelque chose de nouveau.

J

se donner de quelque chose par les Joues : en manger tout son saoul. vulg.

au bon Joueur la balle vient toujours à la main : l'on porte toujours le verre à celui qui boit bien.

Jour gras : jour que l'on mange de la chair.

Jour maigre : jour que l'on mange du poisson.

la Journée d'une poule : un œuf. Les joueurs par allusion d'une œuf à un neuf se servent de ce mot, et disent, il demande un neuf, c'est la journée d'une poule.

L

jeter des Lances à feu : rendre gorge après être ivre.

la Langue me dit vas-y vas-y : j'ai grand désir de manger de cette viande là.

faire trembler le Lard au charnier : être grand mangeur.

boire à tire Larigot : beaucoup.

du Lavage : un potage maigre et mal assaisonné. vulg.

se Laver les tripes : boire, ou humer quelque chose de liquide.

une Lèchefrion : une friande.

manger légèrement : peu.

Lever la cuisse ou l'aile d'une volaille : la trancher, la séparer.

une : un bon repas.

du Lolo : mot d'enfant, de la bouillie.

vin Louche : qui a un peu de couleur trouble.

manger en Loup : seul, en son particulier.

manger comme un Loup : dévorer, manger beaucoup.

M

faire Maigre chère : traiter mal. vulg.

cela est bien Maigre : n'est guère bon ; n'est guère relevé.

traiter Maigrement : faire mauvaise chère.

attendre de la Main gauche : manger toujours de la main droite en attendant les absents.

il est pourvu de longue Main : par allusion, il a les mains longues, il atteint partout dans le plats.

les Mains sont faites devant les couteaux : on se sert de ces mots, en prenant de la viande ou du sel avec les doigts, pour excuser son incivilité.

Mal de pipe : ivrognerie.

avoir Mal aux dents : avoir faim.

Mal de tête veut repaître : qu'il faut manger pour guérir le mal de tête.

Manger comme un loup. Voyez à loup.

Manger en loup. Voyez à loup.

Manger ses doigts d'une chose : la trouver fort excellente.

il n'a garde de me Manger : c'est pour dire qu'un homme est bien ivre ou bien saoul.

qui perd Manger pour manger ne perd rien : qu'il vaut autant manger une fois que l'autre.

en faire Manger à quelqu'un : le mal traiter.

Manger de haut : manger sans appétit.

nous ne Mangerons pas tout : nous en boirons une partie.

relever Mangerie : recommencer à manger.

de la Marée : du poisson de mer qui n'est point salée.

Margouillis : un mélange dégoûtant de viande, etc. vulg.

Marier la cave et le puits : mettre de l'eau dans le vin.

faire bouillir la Marmite : fournir d'argent pour maintenir ou nourrir une famille.

la marmite est renversée : il n'y a plus rien à manger, il n'y a plus d'argent pour faire la dépense de la maison.

la Marmite a les pieds en haut, ou bien, un pied rompu : idem.

il ne lui faut que Mâcher il l'avalera : par ironie, préparez-lui quelque chose afin qu'il n'en ait pas la peine. vulg.

Mâcher à vide : n'avoir rien dedans la bouche, n'avoir rien à manger.

Mâcher de haut : manger avec peu d'appétit.

jouer des mâchoires : manger.

les quatre Mendiants : Carmes, Cordeliers, Augustins et Jacobins. Item, des noisettes, des amandes, des figues et des raisins.

il est comme les Ménétriers, il ne trouve point de pire maison que la sienne : il ne demeure pas volontiers chez soi ; il n'y mange pas d'ordinaire. vulg.

boire à Même le pot : boire dedans, sans verser dans un verre.

courte Messe et long dîner : celui-ci est expliqué de soi-même.

aller à la Messe des trépassés, y porter pain et vin : aller à la messe après avoir bien bu et mangé.

petit Métier : des cornets faits de pâte et de sucre.

jeûner entre la Mie et la croûte : ne point jeûner. vulg.

faire Mitonner un potage : faire bouillir, et tremper lentement le pain dans le bouillon sur un réchaut.

attendre comme les Moines font l'abbé : attendre les absents toujours en mangeant.

Monsieur Senin : du vin ; par allusion de ce vin. vulg.

Montrer au feu : chauffer légèrement, faire cuire fort peu. vulg.

il ne lui en faut que Montrer : il dévore, il dissipe ; il mange fort vite.

le Morceau de la nourrice : un certain petit os que l'on détache d'une éclanche entre le manche et le gros bout.

il a toujours le morceau au bec : il mange sans cesse. vulg.

les premiers Morceaux nuisent aux derniers : quand on a bien mangé on ne saurait plus rien manger.

tailler ou rogner les Morceaux : donner fort peu à manger.

plaindre les Morceaux : n'être pas content qu'un autre mange.

il nous arracherait volontiers les Morceaux de la bouche : celui-ci se rapporte au précédent.

il a plus envie de Mordre que de ruer : il a faim. vulg.

la Morse : le manger.

abreuver le Mors : boire.

faire mourir de la Mort Roland : de soif.

il ne semble pas qu'une Mouche y ait passé : cela se dit quand une personne a bu fort peu d'une liqueur. Item, au contraire, que l'on a vidé le verre jusqu'à la dernière goutte.

les Mouches ne volent pas en ce temps-ci : pour donner à entendre que la viande n'est pas en danger de se gâter, à un qui en mange excessivement.

une Mouche de cuisine : un affamé.

Mouillons il fait beau sécher : buvons.

son Moulin va toujours : il mange sans cesse.

la Mousse lui est [a] crû au gosier : il n'a mangé de longtemps.

de la Moustille : de la moutarde, mot fait à plaisir.

il ressemble à la Mule du Pape, il ne boit qu'à ses heures : il est réglé en ses repas. Item, il est fantasque.

Munition de gueule : des viandes.

N

du Nanan : mot enfantin, de la viande.

boire Net : boire tout ce qu'il y a dans le verre.

faire tout Net : manger tout ce qu'il y a. Item, prendre tout.

refaire son Nez : faire bonne chère et devenir gras.

prendre au Nez : qui se dit des senteurs ou choses fortes, comme la moutarde.

il est bien Nourri : il est saoul. vulg.

il est aisé à Nourrir : idem.

Nymphe potagère : une servante de cuisine.

O

soufflez-moi dans l'Œil : cela se dit à un valet qui retourne de la cave, pour savoir s'il n'a point bu de vin.

il a plus grand Yeux que grand panse : il y a plus de viande sur la table qu'il n'en saurait manger, et toutefois il croit de n'en avoir pas assez.

à l'Offrande qui a dévotion : approchez-vous ; venez manger ou boire si vous en avez la volonté.

Omelette des Célestins : bien épaisse.

la vigne à mon Oncle : une vigne où tout le monde prend du raisin sans le payer.

cette viande ou cette soupe est Opiniâtre : elle se fait tirer par les cheveux ie il y a des cheveux mêlés dedans. vulg.

l'Ordinaire : les viandes pour la nourriture d'une famille.

l'Ordinaire la pièce de bœuf : grosse viande que l'on mange d'ordinaire en une maison de gens ménagers, comme du bœuf, etc.

il tient bon Ordinaire : il se traite fort bien à sa table, il fait bonne chère.

vin à une Oreille : qui est bon parce qu'on ne secoue qu'une oreille pour approuver une chose.

vin à deux Oreilles : fort mauvais. L'on secoue les deux oreilles pour dire qu'une chose est fort mauvaise.

jouer des Orgues de Turquie : des dents ie manger.

l'Os du maître clerc : un certain petit os qui se trouve au dessous du manche d'un gigot. vulg.

faire manger des Oublies : oublier de donner à manger. allusion.

petite Oye [Oie] de volaille : la tête, les ailes, le col, les pieds, le gésier, etc.

P

mettre de la Paille dans ses souliers : s'enivrer. vulg.

Pain coupé n'a point de maître : ceci se dit en prenant le pain d'un autre à table.

être par delà la Pain : n'avoir plus de pain au logis.

Pain bénît d'Écosse : du foie de bœuf.

manger son Pain blanc le premier : faire bonne chère au commencement, et mauvaise à la fin, avoir du bien et puis de la peine. vulg.

manger son Pain en son sac : manger seul comme un gourmand.

croûte de Pâté vaut bien pain : que l'on peut manger de la croûte de pâté à faute de pain.

envoyez au Pays bas : boire, avaler.

marchandise du Palais : qui n'est pas trop bonne. Item, quelque chose à manger.

il est fête au Palais : il est jeûne.

après la Panse vient la danse : après avoir mangé ou bu, l'on veut passer à d'autres excès.

vin Papier : vin blanc, un certain suisse l'appela ainsi, parce que l'enseigne était de papier.

prendre Paradis par famine : jeûner.

il est parent d'une roulier d'Orléans nommé Guinguet : ce vin est fort petit et mauvais.

je suis de deux Paroisses : ceci se dit à table lorsque l'on mange des deux côtés, que l'on met la main en divers plats.

de la Paroisse sans Jean le rond : ivre. Par allusion de rond, qui signifie la même chose.

il a perdu la Parole : il ne veut pas répondre quand lui demande quelque chose. Item, il boit.

que le vin ne manque non plus que la Parole : que nous en ayons en quantité.

il lui Passera bien loin des côtes : il n'en mangera point.

Pâté d'Hermite : des noix.

le Pâtissier lui garde son argent : il a dépensé son argent en pâtisseries.

prendre Patience : boire du vin. Les bonnes femmes appellent ainsi le vin. vulg.

se Peindre : s'enivrer.

se Peindre le nez : boire, et se faire devenir le nez rouge.

une Perdrix riante : une tête de mouton. vulg.

les Perdrix lui puent : il est friand.

Pêcher au plat : prendre de la viande dans le plat.

croquer la Pie : faire bonne chère. vulg.

les Pièces en sont bonnes : ceci se dit lorsque quelque ouvrage d'argent vient à se rompre, ou que bien quelque viande.

travailler à ses Pièces : manger, boire, coucher avec sa femme, etc.

une Pièce de huit heures : un alloyau.

des petits Pieds : de petits oiseaux à manger comme, des perdrix, des bécasses, des cailles, des alouettes, etc.

une Pilée : un bon repas. vulg.

Piler : manger. vulg.

Pilier de cabaret ou taverne : un ivrogne, un qui ne bouge du cabaret.

Pion : ivre.

Monsieur Piot : du vin. vulg.

la Place du niais : au milieu de la table.

Plaider avec le boulanger : avoir faim, n'avoir point de pain.

Plaindre les morceaux. Voyez à Morceaux. Item, donner peu à manger.

Dieu a fait les Planètes et nous faisons les planets : allusion à plats nets, nous vidons les plats. vulg.

vin Plat : qui a peu de force.

vous ne serez pas de notre Plat bougre : vous ne mangerez pas avec nous ; c'est une allusion à Plabougre, qui est une injure du vulgaire.

à Plein fonds : beaucoup, comme dîner à plein fonds ie manger beaucoup.

il est Plein : ivre ou saoul.

Plier le coude : boire. vulg.

prendre du Poil de la bête : boire le jour d'après que l'on s'est enivré.

Pointe de vin : goût aigre. Item, piquant.

Poire d'angoisse : certain fer en forme de poire qui sert à mettre dans la bouche, pour empêcher de parler ou crier. Item, une sorte de mauvaises poires.

entre la Poire et le fourmage [fromage] : à la fin du repas.

Poires d'étranguillon : sortes de très méchantes poires.

faire ses Pois au lard : faire bien ses affaires ; faire bonne chère.

un avaleur de Pois gris : un grand mangeur, un gourmand.

Poisson d'avril : maquereau. Parce que d'ordinaire, les maquereaux se prennent et se mangent environ ce mois là. [premier ou second degré ?]

on ne fait pas de rien grasse Porée : on ne fait pas bonne chère sans dépenser.

arrouser [arroser] le Porte-mors : boire, mouiller la bouche.

remuer le Porte-mors : manger.

il se Porte bien : il est bien saoul ou ivre.

le Porter : boire à quelqu'un.

Porter bien de l'eau : qui se dit du vin ie être fort.

Porter le vin : ne s'enivrer pas facilement.

ce vin a couru la Poste, il est tout en eau : il est mêlé d'eau. vulg.

petit Pot tient bien pinte : un petit homme en vaut bien un grand. Item, peut boire autant qu'une plus grand.

faire manger du Potage aux moules : mal traiter une personne. vulg. [quel sens à traiter dans ce cas ?]

Potage Saint Bernard : le diable a emporté la graisse ie du potage maigre. vulg.

de la Poudre à grimper : quelque viande qui excite à luxure.

de la Poudre à canon : des naveaux [navets], et autre viandes venteuses. Parce qu'elles font péter.

avaler le vin sans Poulain : boire.

un Pourceau : un ivrogne, un homme sale.

emplir son Pourpoint : manger.

ce pain n'a plus de Pourpoint : n'a plus de croûte. vulg.

du Pousse-avant : quelque délicatesse à manger avec pain. vulg.

Prendre par la bouche : manger ou boire.

se Prendre de vin : s'enivrer.

Prendre ses repas : manger en un lieu.

Prendre sel : prendre le goût du sel.

si tu étais Prêcheur tu ne prêcherais que de boire : tu parles ordinairement d'ivrognier.

Prêcher sur la vendange : discourir longtemps avec le verre à la main.

visage de Pressurier : plein de rougeurs à force de boire.

soupes de Prime : souppes [sic] avec du fourmage [fromage].

le Principal : de l'argent. Item, du vin.

en mettre un en Prison : boire trois verres de vin, celui du milieu est emprisonné entre les deux autres.

faire un Prisonnier : idem.

la Procession générale : le jour de marché qu'un chacun va pour acheter son pain, etc.

il ressemble les Procureurs, il relève mangerie : il recommence de manger après le repas. vulg.

mettre tout à profit : manger. Item, se servir de tout.

Provision de gueule : des viandes.

je prendrai toujours cela par manière de Provision : en attendant le temps, par anticipation de l'heure du dîner, etc.

mangez de nos Prunes, nos pourceaux n'en veulent plus : ceci se dit lorsqu'on nous présente quelque viande dont on est saoul. vulg.

de la Purée de septembre : du vin.

Monsieur, prenez de ma Raie, elle est plus fraîche que celle de ma Mère : c'est une allusion que fit une vendeuse de marée, pour persuader à un pourvoyeur d'acheter de sa marchandise.

il a bien Refait ses joues : il s'est bien nourri, il est devenu gras.

manger des Regardeaux : n'avoir rien à manger sur la table et se regarder l'un l'autre, ou bien regarder manger les autres. vulg.

le Regoubillonnement des chambrières : la collation avant que d'aller coucher. vulg.

Relever mangerie : recommencer à manger.

Rembourrer le pourpoint : manger.

sentir le Renfermé : avoir un goût puant.

il ne fait qu'un Repas par jour, qui dure depuis le matin jusqu'au soir : il mange sans cesse.

cela me Revient à la bouche : me donne mauvais goût.

ce vin est bon à faire des Rideaux, il est vert et rouge : c'est une allusion à vert qui signifie âpre.

Rincer le godet : boire.

Rinceur de gobelet : un bon buveur.

faire Ripaille : faire bonne chère.

du Ripopé : du mauvais vin, du vin mêlé d'eau, ou plutôt les reversures des baquets.

voulez-vous mander quelque chose à la Rivière, il s'en va laver les tripes : cela se dit, étant prêt d'avaler un verre de vin.

Robe de veloux ventre de foin : un bon habit, et mauvaise chère.

Roigner [rogner] les morceaux : donner peu de chose à manger, retrancher les viandes.

Rompre le carême : manger des viandes défendues.