Miam !

Dictionnaire des améliorés

Café et alcool. Un classique.

A

Arrosé : comme Amélioré, tout café servi avec un alcool fort.

B

Bistoule : spécialité du Nord de la France, c'est un café pris avec du genièvre (g'nieff) ou un autre alcool. De Bis et touiller, on mélange (touille) d'abord le café avec le sucre, puis on le mélange une deuxième fois avec l'alcool. On peut vider cul sec son verre de café brûlant, on peut déguster la moitié du café avant d'ajouter le genièvre et enfin, on peut vider sa tasse de café avant de faire une rincette en versant le genièvre sur le fond de marc de café. (réf : "Nous, Ouvriers" de Claire Feinstein et Gilles Perez)

C

Café-calva : comme son nom l'indique. On peut soit verser le calva dans le café, soit attendre d'avoir bu le café pour "rincer" la tasse au calva. On peut également boire alternativement une gorgée de chaque et mélanger "en bouche".

Café-marc : cf Cordial.

Café brûlot : spécialité de la Nouvelle-Orléans, on met des épices et des agrumes dans du curaçao et du cognac, on chauffe et fait flamber. On verse le café à ce moment-là.

Caffé corretto : nom italien (café corrigé), café à la grappa ou au cognac.

Cordial : au marc de Bourgogne.

I

Impérial : spécialité de Vienne (Kaisermelange), on bat un jaune d'oeuf dans un verre de cognac avec une cuillère à soupe de sucre en poudre. On verse le café. On ajoute du lait chaud selon le goût.

Irish coffee : spécialité irlandaise, c'est un café au whiskey, avec de la crème fraîche.

T

Topette : petite bouteille de 25cl dans laquelle le mineur du Nord de la France avait l'habitude de se préparer une bistoule à emporter. (réf : "Nous, Ouvriers" de Claire Feinstein et Gilles Perez)